communiqués de presse
communiqués de presse

La victoire pour Condamines, le titre pour Bouchonneau ! 

Si Florian Condamines a brillé à domicile en devenant le seul pilote à s’être imposé deux fois cette année en Clio Trophy France Terre, le Rallye Terre des Cardabelles – Millau – Aveyron a sacré Florian Bouchonneau. Premier Junior du classement général, le successeur de Quentin Ribaud se verra proposer un programme officiel en 2023 avec Renault, géré par Fun Meca Sport, à nouveau titrée chez les équipes !

Le 10 octobre 2022

Le parc d’assistance du Clio Trophy France Terre se retrouvait pour le dénouement de la saison à Millau, où le duel final pour le titre opposait Florian Bouchonneau et Julien Pontal tandis que la première place dans les catégories Gentlemen, Teams et Féminines étaient encore en jeu ! 

Sur ses terres, Florian Condamines frappait fort d’entrée en remportant les deux premières spéciales pour prendre 11’’7 d’avance, mais Benjamin Boulenc répliquait dans le plus long secteur chronométré de la matinée pour revenir à six dixièmes de seconde à mi-journée. Derrière, Mattéo Chatillon se plaçait au troisième rang devant Patrick Magnou et Julien Pontal, dans l’obligation de s’imposer pour avoir une chance de ravir le sacre à Florian Bouchonneau. 

Dans l’après-midi, Florian Condamines enfonçait le clou en signant à nouveau le scratch dans Sainte-Eulalie. Si son plus proche rival ripostait dans L’Hospitalet, le deuxième passage dans le Camp du Larzac bouleversait la physionomie du rallye puisque Benjamin Boulenc et Mattéo Chatillon étaient tous deux contraints à l’abandon. Avec quatre meilleurs temps en six tests, Florian Condamines bouclait la première étape avec un avantage de 37’’2 sur Laurent Reuche, lui-même 1’’2 devant Julien Pontal. D’abord timoré, puis ralenti par deux crevaisons, Florian Bouchonneau pointait à la dixième position seulement. 

Dimanche, Julien Pontal lançait idéalement son offensive dans l’ES7, mais ses ultimes espoirs de titre s’envolaient lorsque Florian Bouchonneau le devançait de 3’’7 dans la Power Stage Jean Ragnotti, le privant ainsi de précieux points bonus. Si le lauréat du trophée était alors connu, les deux dernières spéciales restaient essentielles pour le classement Teams. Si Julien Deslauriers se montrait le plus véloce dans Vézins, Florian Bouchonneau et Patrick Magnou partageaient le scratch dans l’ES10 de Séverac-d’Aveyron.

À l’arrivée, Florian Condamines l’emportait avec 28’’3 d’avance sur Julien Pontal. Le duel pour la troisième marche du podium entre deux novices en Clio Trophy France Terre tournait à l’avantage de Patrick Magnou pour 9’’4 face à Julien Deslauriers. Cinquième, le Gentleman Laurent Reuche devançait Florian Bouchonneau, qui repassait devant Mattéo Codaccioni dans les derniers kilomètres du parcours. Frédéric Vauclare, Bastien Bergounhe et Ludovic Casciani composaient la suite du top dix tandis que Deborah Marie résistait au retour d’Ines Tamisier dimanche pour s’imposer avec 21’’8 d’avance chez les Féminines. 

Toujours présent dans les six premiers avec notamment trois podiums à son actif, Florian Bouchonneau succédait ainsi à Quentin Ribaud. En tant que premier Junior, il se verra proposer un programme officiel avec Renault en 2023, géré par Fun Meca Sport, victorieuse pour la deuxième année consécutive du classement par équipes. Il remportait également le Trophée Power Stage Jean Ragnotti tout en permettant à SARL Daniel Rey de souffler le titre au sein du Challenge Réseau Renault.

Sur les mêmes routes, Quentin Ribaud signait la première victoire de sa campagne avec Clio Rally4 en Championnat de France des Rallyes Terre deux-roues motrices. Construit grâce à ses quatre scratches du samedi avant de contrôler les débats, ce résultat lui permet de finir aux portes du top dix entre deux Rally2, mais aussi de se rapprocher du leader avant la finale au Rallye Terre de Vaucluse (11-13 novembre).

Après cette deuxième saison couronnée de succès en ayant réuni plus de cinquante équipages, plus du triple de l’an passé, le Clio Trophy France Terre célèbrera ses champions et ceux du Clio Trophy France Asphalte à l’occasion d’une cérémonie au Critérium des Cévennes. Le calendrier 2023 sera également dévoilé dans les prochaines semaines. 

Florian Condamines : « La victoire était mon objectif. C’est une chose d’afficher ses ambitions, mais il faut encore le faire ! Je m’en sentais capable, d’autant que j’avais terminé cinquième au scratch ici l’an dernier. C’est un beau succès collectif. L’équipe a été au diapason et il n’y a eu aucun problème avec la voiture, mon copilote et les ingénieurs. Nous avons presque fait un rallye sans faute, à l’exception d’un tout droit nous coûtant dix secondes. Mon seul regret est de ne pas avoir pu aller chercher le meilleur temps dans la Power Stage. Le bilan de la saison est excellent avec deux victoires, mais nous avons manqué d’expérience aux Causses, ou à Langres, où nous avons mis six minutes à changer une roue à Langres parce que nous ne nous étions pas entraînés par pure fainéantise. Ces détails nous auraient permis de faire mieux, mais nous restons très satisfaits. Je ne ferme aucune porte pour l’avenir, que cela soit un redoublement en Clio Trophy France Terre, un passage en Clio Trophy France Asphalte ou même s’essayer à Clio Rally3 ! »

Florian Bouchonneau : « Ce titre est un rêve qui se concrétise. Je rêve Renault depuis que je suis petit et j’ai roulé en Renault dans le passé. Remporter le Clio Trophy France Terre avec près de trente concurrents sur chaque manche, finir meilleur Junior et devenir pilote officiel de la marque, c’est indescriptible, inespéré et exceptionnel. Nous visions le top dix en début d’année, donc c’est aussi une surprise. C’était un rallye extrêmement difficile comme il fallait surveiller les performances de Julien Pontal. J’ai eu beaucoup de mal à me libérer samedi et nos deux crevaisons nous ont mis en retrait. J’ai donc tout misé sur la Power Stage et cela a fonctionné puisque j’ai pu le priver du plein de points ! Mon meilleur souvenir cette saison est probablement le Rallye Terre des Causses. Tout s’est passé sans encombre alors que nous étions allés chercher la voiture à l’usine moins d’une semaine avant le départ. Avec l’équipe d’ingénieurs qui me suit, nous avons réussi à la découvrir sur cette épreuve qui n’est pas trop cassante et ce n’était que du plaisir. J’ai désormais hâte de connaître mon programme officiel ! »

Rallye Terre des Cardabelles 2022
Clio Trophy France Terre
1. Florian Condamines – Damien Jole 1h42’20’’7
2. Julien Pontal – Loan Biagetti (J) +28’’3
3. Patrick Magnou – Anthony Vilanova +46’’2
4. Julien Deslauriers – Amandine Brunel +55’’6
5. Laurent Reuche – Patrick Spart (G) +1’32’’6
6. Florian Bouchonneau – Jeanne Rey (J) +1’54’’2
7. Mattéo Codaccioni – Pauline Dalmasso (J) +1’56’’2
8. Frédéric Vauclare – Tom Vauclare (G) +2’03’’9
9. Bastien Bergounhe – Mathieu Descharne (J) +2’18’’9
10. Ludovic Casciani – Céline Cavallaro +5’21’’2
11. Jean Lavigne – Arnaud Cubizolles (J) +5’37’’3
12. Alexandre Gransagne – Loïc Maurel +5’44’’4
13. Baptiste Panissié – Gaël Lavernhe (J) +6’05’’9
14. Sébastien Studer – Maude Studer +7’57’’1
15. Lilian Vialle – Manuel Ghirardello (G) +8’27’’5
16. Gaël Alquier – Marion Alquier +8’47’’0
17. Ludovic De Luca – José Boyer +9’46’’0
18. Benjamin Boulenc – Chloé Barozzi-Gauze +10’27’’3
19. Éric Royère – Vincent Reault (G) +10’39’’6
20. Thomas Mouysset – Lucas Gineste (J) +12’31’’7
21. Jean Paul Monnin – Franck Gilliot +12’50’’9
22. Christophe Rocard – Florian Chardon (G) +13’35’’5
23. Maxime Salin – Sandrine Catoire +18’50’’1
24. Deborah Marie – Cécile Marie (F) +24’04’’5
25. Inès Tamisier – Laurent Tamisier (J, F) +24’26’’3
26. David Gerard – Manon Deliot +52’42’’1
Ab. Mika Rasoamaromaka – Bastien Pouget (J)
Ab. Mattéo Chatillon – Maxence Cornuau (J)
Ab. Faniry Rasoamaromaka – Judi Rakatomalala (J)
Ab. Sylvain Tamisier – Mathieu Tamisier 

Classement Clio Trophy France Terre - Classement Power Stage Jean Ragnotti - Classement Teams - Challenge Réseau Renault

Guillaume Renard

Attaché de presse compétition-clients Renault

guillaume@zonerouge.fr

Après un lancement couronné de succès, Clio Rally5 s’exprime sur tous les terrains avec le Clio Trophy France Asphalte et le Clio Trophy France Terre. Avec deux calendriers volontairement indépendants et complémentaires pour n’offrir aucun conflit de date pour maximiser les opportunités de chaque acteur, chaque trophée se dispute sur cinq épreuves du Championnat de France FFSA des Rallyes Asphalte ou Terre. Des classements Juniors, Gentlemen, Féminins et Teams permettent de valoriser tous les protagonistes, qui bénéficient d’un encadrement technique inégalé et d’une équité unique à cet échelon de la pyramide. Véritable tremplin pour les plus grands espoirs, les meilleurs Juniors sur chaque surface en fin d’année se voient proposer un programme sportif officiel avec Clio Rally4.

Marque historique de la mobilité, pionnier de l’électrique en Europe, Renault développe depuis toujours des véhicules innovants. Avec le plan stratégique « Renaulution », la marque dessine une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Renault évolue ainsi vers une gamme encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. Elle entend incarner la modernité et l’innovation dans les services technologiques, énergétiques et de mobilité — dans l’industrie automobile et au-delà.

Document

La victoire pour Condamines, le titre pour Bouchonneau ! 
La victoire pour Condamines, le titre pour Bouchonneau ! 

Après un lancement couronné de succès, Clio Rally5 s’exprime sur tous les terrains avec le Clio Trophy France Asphalte et le Clio Trophy France Terre. Avec deux calendriers volontairement indépendants et complémentaires pour n’offrir aucun conflit de date pour maximiser les opportunités de chaque acteur, chaque trophée se dispute sur cinq épreuves du Championnat de France FFSA des Rallyes Asphalte ou Terre. Des classements Juniors, Gentlemen, Féminins et Teams permettent de valoriser tous les protagonistes, qui bénéficient d’un encadrement technique inégalé et d’une équité unique à cet échelon de la pyramide. Véritable tremplin pour les plus grands espoirs, les meilleurs Juniors sur chaque surface en fin d’année se voient proposer un programme sportif officiel avec Clio Rally4.

Marque historique de la mobilité, pionnier de l’électrique en Europe, Renault développe depuis toujours des véhicules innovants. Avec le plan stratégique « Renaulution », la marque dessine une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Renault évolue ainsi vers une gamme encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. Elle entend incarner la modernité et l’innovation dans les services technologiques, énergétiques et de mobilité — dans l’industrie automobile et au-delà.

sur le même sujet