Drive The Change - site presse international du groupe Renault
Communiqués
Merci de vous connecter pour profiter de cette fonctionnalité.
 
Résultats financiers 2012
14 février 2013 | ID: 43921
Résultats financiers 2012 

En dépit de l’environnement difficile en Europe, le groupe Renault conforte une situation financière saine qui lui permet de poursuivre sa stratégie de croissance au niveau mondial et d’obtenir un résultat net positif de 1 735 millions d’euros.

  • Chiffre d’affaires du Groupe de 41 270 millions d’euros, en baisse de 3,2 % par rapport à 2011.
  • Marge opérationnelle du Groupe de 729 millions d’euros, soit 1,8 % du chiffre d’affaires, contre 1 091 millions d’euros et 2,6 % en 2011.
  • Résultat d’exploitation du Groupe de 122 millions d’euros, contre 1 244 millions d’euros en 2011.
  • Contribution des entreprises associées de 1 504 millions d’euros contre 1 524 millions d’euros en 2011.
  • Résultat net de 1 735 millions d’euros (dont une plus-value de cession de 924 millions d’euros liée à la vente du solde des actions AB Volvo).
  • Free cash flow opérationnel positif [1] de l’Automobile de 597 millions d’euros grâce à une gestion efficace du besoin en fonds de roulement.
  • Désendettement du Groupe achevé avec une position nette de liquidité de 1 492 millions d’euros (contre un endettement net de 299 millions d’euros au 31 décembre 2011) grâce notamment à la cession des titres A d’AB Volvo pour 1 476 millions d’euros.

 

«Dans un environnement automobile mondial contrasté, Renault a bénéficié de la croissance des marchés hors d’Europe, qui représentent plus de la moitié de ses ventes. En Europe, dans un contexte très difficile, notamment en France, le Groupe a maintenu une politique commerciale rigoureuse et a amorcé le renouvellement de sa gamme, avec le lancement réussi de Clio IV. Grâce à la mobilisation de l’ensemble de ses salariés, le groupe Renault poursuit sa stratégie de croissance au niveau mondial tout en renforçant sa situation financière avec un free cash flow opérationnel de l’Automobile positif», a déclaré Carlos Ghosn, Président-Directeur général de Renault.

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 41 270 millions d’euros, en baisse de 3,2 %. La forte hausse des ventes hors d’Europe (+9,1%) n’ayant pas compensé la chute des ventes sur le marché européen (-18,0%), la contribution de l’Automobile au chiffre d’affaires atteint 39 156 millions d’euros, en baisse de 3,7 % par rapport à 2011.

La marge opérationnelledu Groupe diminue de 362 millions d’euros en 2012, à 729 millions d’euros (1,8 % du chiffre d’affaires) contre 1 091 millions d’euros en 2011 (2,6 % du chiffre d’affaires).

La marge opérationnelle de l’Automobile est légèrement négative de 25 millions d’euros (-0,1 % de son chiffre d’affaires) contre +330 millions d’euros en 2011 (0,8 % de son chiffre d’affaires). Le gain réalisé grâce au programme de réduction des coûts de 528 millions d’euros et la bonne maîtrise des frais généraux n’ont pas permis de compenser les impacts fortement défavorables des volumes (-501 millions d’euros) et de l’intensification de la concurrence en Europe (effet mix/prix/enrichissement de -242 millions d’euros).

La contribution du Financement des ventes à la marge opérationnelle du Groupe reste stable à 754 millions d’euros, contre 761 millions d’euros en 2011. Le coût du risque atteint 0,38 % des encours (+0,15 point), après avoir atteint un point bas l’année dernière. Il reste cependant en dessous de son niveau moyen historique, traduisant le maintien d’une bonne qualité de portefeuille en dépit de la dégradation de la conjoncture économique et financière en Europe.

Le résultat d’exploitation atteint 122 millions d’euros, une fois déduits les autres produits et charges d’exploitation qui sont négatifs de 607 millions d’euros en raison, principalement, de dépréciations liées à plusieurs véhicules du Groupe, de la dévaluation de la devise iranienne et de charges de restructuration.

La contribution des entreprises associées s’élève à 1 504 millions d’euros en 2012 [2] (dont 1 234 millions d’euros pour Nissan) contre 1 524 millions d’euros en 2011.

Le résultat net s’établit à 1 735 millions d’euros, contre 2 139 millions d’euros en 2011. Il tient compte d’une plus-value de 924 millions d’euros liée à la cession, en décembre, des actions A détenues dans AB Volvo. Le résultat net part du Groupe s’élève à 1 772 millions d’euros (6,51 euros par action).

Pour la 4ème année consécutive, le free cash flow opérationnel de l’Automobile est positif. En dépit de la baisse des volumes et de l’impact sur le résultat opérationnel, il s’élève à 597 millions d’euros, notamment grâce à une gestion rigoureuse du besoin en fonds de roulement. Le Groupe a pu ainsi augmenter ses investissements qui atteignent 8,1 % du chiffre d’affaires.

Cette performance, ainsi que la cession en décembre 2012 des actions A détenues dans AB Volvo pour 1 476 millions d’euros, a permis au Groupe d’achever son désendettement. Renault affiche, pour la première fois depuis l’entrée au capital de Nissan en 1999, une position nettede liquidité de l’Automobile de 1 492 millions d’euros au 31 décembre 2012 (contre 299 millions d’euros de dette nette à fin décembre 2011). Parallèlement, la réserve de liquidité de l’Automobile atteint un niveau très élevé, à 13,6 milliards d’euros, contre 11,4 milliards d’euros fin 2011.

Conformément à la politique annoncée lors du plan Renault 2016 - Drive the Change, un dividende de 1,72 euro par action, qui représente strictement les dividendes reçus par le Groupe en 2012 de ses participations dans les entreprises cotées, sera soumis à l’approbation de la prochaine Assemblée générale des actionnaires.

 

Perspectives 2013

En 2013, le marché européen restera toujours incertain et devrait baisser d’au moins 3 % avec un marché français en baisse de 3 à 5 %. Toutefois, le marché automobile mondial (VP+VU) devrait progresser de 3 % par rapport à 2012. Cette hausse resterait alimentée par le dynamisme de la demande attendue en Chine, en Amérique du Nord, en Inde (+11 %) en Russie (+5 %) et au Brésil (+1,5 %).

Dans ce contexte, Renault poursuivra sa stratégie de développement à l’international. En Europe, fort du lancement de nouveaux modèles (Captur, ZOE, Nouvelle Clio Estate, Nouvelle Logan) et du plein effet des modèles lancés fin 2012 (Clio IV et Nouvelle Sandero), le Groupe a pour ambition de regagner des parts de marché, tout en confortant une stratégie commerciale valorisante pour ses marques.

Le groupe Renault a pour objectif en 2013 (sous réserve que les marchés européens et français ne soient pas significativement inférieurs au niveau attendu):

  • d’augmenter ses volumes de ventes,
  • de dégager une marge opérationnelle de l’Automobile positive,
  • de générer un free cash flow opérationnel de l’Automobile positif.

 

Résultats consolidés du Groupe

En millions d’euros20122011
Chiffre d’affaires 41 27042 628
Marge opérationnelle7291 091
En % du chiffre d’affaires1,8%2,6%
dont Automobile-25330
En % du chiffre d’affaires du secteur-0,1%0,8%
dont Financement des ventes (RCI Banque)754761
Résultat d’exploitation1221 244
Résultat financier-266-121
Plus-value de cession des titres A d’AB Volvo924-
Part dans le résultat des SME1 5041 524
dont Nissan1 2341 332
dont Volvo80136
dont AvtoVAZ18649
Impôts courants et différés-549-508
Résultat net 1 7352 139
Résultat net part du Groupe1 7722 092


INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Les comptes consolidés du Groupe et les comptes sociaux de Renault SA au 31 décembre 2012 ont été arrêtés par le Conseil d’administration du 13 février 2013. Les Commissaires aux comptes du Groupe ont effectué leurs diligences d’audit sur ces comptes et les rapports d’audit relatifs à la certification de ces comptes consolidés et sociaux sont en cours d’émission. Le rapport financier annuel avec l’analyse complète des résultats financiers de 2012 est disponible sur www.renault.com dans la rubrique « Finance ».



[1] Free cash flow opérationnel : capacité d’autofinancement (hors dividendes reçus des sociétés cotées) diminuée des investissements corporels et incorporels nets des cessions +/- variation du besoin en fonds de roulement.

[2] Prise en compte de la contribution d’AB Volvo pour 3 trimestres

Renault Presse
Tél.: +33 01 76 84 63 36
Suivez nous sur Twitter : @Renault_live
Haut de page
Connexion
Email
Mot de passe
Rester connecté
Inscription
Devenir membre
Pourquoi devenir membre ?
VOS ALERTES
S'inscrire
Suivez-Nous
Nos sites Web
 
 
 
* Changeons de vie, changeons l'automobile